Darroze et Gastronomie sont des mots qui vont très bien ensemble…

Les Darroze sont si nombreux dans la gastronomie qu’on pourrait les comparer à un orchestre philharmonique, jouant sur des partitions écrites il y a fort longtemps par l’aïeul Jean, le « César des Landes ». Si parmi les solistes de l’orchestre, Hélène brille de par un palmarès éloquent, Alain, lui, est le saltimbanque, le poète pour qui tout est important mais rien n’est sérieux.

Malgré ses voyages, il est toujours resté ancré près de sa terre et ses acteurs. Dans ce film tourné en 2001, le voici avec son quatuor : Romélie et Maximin ses enfants, et leur mère, la patiente épouse Véronique. Il y a aussi Gilbert le pigeon et Titi le labrador… Les acteurs ont grandi, vieilli, mûri… la tempête Klauss est passée par là, rasant la forêt et réduisant à néant cette magnifique palombière et 35 ans de travail. Les plus anciens sont partis eux aussi, c’est ainsi, la roue tourne…et c’est la vie…restent les images et les souvenirs, et … que vivent les traditions!

Le jambon de Bayonne, une icône…

Le jambon de Bayonne est une spécialité des pays du bassin de l’Adour. C’est un jambon à chair de couleur rouge foncé uniforme avec une épaisseur de gras variable. Coupé en minces tranches, il est fondant en bouche, de saveur délicate et peu salée.


Avec Peio Serbiel…

Entretien à coeur ouvert et confidences.