Durée : 1 heure

Difficulté : intermédiaire

Ingrédients pour 6 personnes :

  • un avant d’agneau de lait des Pyrénées avec cotes
  • 500g de piments doux basques verts « Biper Eztia »
  • 500g de piments doux basques rouges « Biper Eztia »
  • vin blanc d’Irouléguy ou vinaigre de cidre basque
  • oignons et ail du marché d’Irun
  • thym du jardin, piment d’Espelette et sel de Bayonne
  • huile d’olive de Navarre
  • facultatif, 1k de rattes du Touquet

Préparation :

Réservez les cotes et coupez tous ces morceaux plein d’os et faites les revenir à l’huile d’olive et réserver dans une cocotte,

déglacez votre poêle avec un peu de vin blanc ou une pichade de vinaigre de cidre ; faites revenir oignons, piment doux basques « Biper Eztia », ail en quantité suffisante et à votre goût. Mettez sur vos morceaux d’agneau, dans la cocotte qui murmure à feu doux, remuez, mettez quelques fleurs de thym si vous en avez au jardin ou quelques branches (*) et laissez frémir 20 minutes. Facultatif :testez la cuisson des pommes de terre rattes que vous avez mis à bouillir en début de préparation. Elles sont parfaites pour être pelées et rajoutées en fin de cuisson de l’agneau. Vérifiez l’assaisonnement, relevez d’un peu de piment d’Espelette et servez aux copains en disposant autour du plat les cotes grillées aux sarments de vigne.

* le thym est pour moi une herbe sacrée qui parfume merveilleusement la cuisine. A la saison, utilisez les fleurs (même si ça ne fait pas plaisir aux abeilles) dont la saveur est plus subtile que les feuilles. Après la floraison, rabattez vos pieds de thym et éliminez les « bois » trop vieux. Congelez les coupes au lieu de les laisser sécher, ça évitera ce désagréable goût de poussière que l’on trouve dans les conditionnements du commerce même si le conditionneur « se décaarcaasse ».

Catégories : Viandes

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *